Comment pratiquer la luminothérapie ?

La luminothérapie est une cure devenue très prisée et populaire depuis maintenant plusieurs années. Il s’agit du d’un traitement accessible à tous et  est facile à pratiquer.

Tout savoir sur la luminothérapie

La luminothérapie est une cure et un traitement qui se réalise avec l’utilisation de la lumière blanche. Cette pratique est réalisée depuis le début des années 1900 et a connu des modifications au fil des années. 

Ensuite, après plusieurs décennies on a pu constater que ce traitement à base de lumière blanche est efficace contre la dépression saisonnière.

Comprendre le principe de la luminothérapie 

La luminothérapie est une cure consistant à exposer un individu sous une lumière blanche. Pour se faire, on utilise une lampe de luminothérapie spécialement conçue pour émettre une lumière de la même intensité que les rayons du soleil. L’intensité des rayons de soleil est comprise entre 2500 et 11000 Lux qui est l’unité d’éclaircissement universel du soleil.

Le principe de cette thérapie est simple, il faut que le sujet soit exposé à la lumière de cette lampe pendant au minimum une trentaine de minutes. Cette exposition peut aller jusqu’à 2h mais il ne faut surtout pas exagérer.

La dépression saisonnière est engendrée par une baisse de l’intensité des rayons de soleil. Ces troubles surviennent pendant les saisons ou les jours se raccourcissent et on constate par la même occasion une baisse de l’intensité de la lumière du soleil. Pendant cette période, l’organisme sécrète l’hormone qui est appelée mélatonine servant à endormir le corps en grande quantité. Ce taux qui excède se traduit ensuite par une sensation de baisse de force et de vitalité

C’est ensuite cette sensation de fatigue qui engendre la dépression saisonnière.

Grâce à des années d’expérience et d’études on a donc pu constater que la luminothérapie est la cure et le traitement idéal pour traiter ces troubles. Le but principal de la luminothérapie est de recréer les conditions nécessaires de la lumière du soleil grâce à une lampe de luminothérapie. La lumière qu’émet cet appareil va donc freiner et baisser la sécrétion de cette hormone. Et c’est de cette manière que la personne va retrouver petit à petit son énergie. Mais il est obligatoire de s’exposer à cette lumière quotidiennement.

Comment choisir sa lampe de luminothérapie ?

Aujourd’hui, on retrouve plusieurs types de lampes de luminothérapie qui sont commercialisées et mises en vente un peu partout. Lorsque vous décidez d’acheter votre lampe, il est important de prendre en compte plusieurs critères pour ne pas se tromper parce que votre choix est primordial pour votre santé. 

Il faut acheter une lampe avec une certification CE suivie de quelques chiffres derrière. Il faut également que la lampe soit un dispositif médical reconnu par les lois en vigueur en Europe.

Quelle séance de luminothérapie choisir ?

Si vous décidez de vous lancer dans la luminothérapie, sachez que vous pouvez envisager une séance chez vous ou chez un professionnel. Avant de vous lancer dans une séance à domicile par vos soins, il est nécessaire de commencer quelques jours d’initiation afin d’appréhender le processus.

 Il faut prendre en compte que la lampe doit être réglée avec précision et doit être positionnée à une certaine distance du corps. Il faut entre autres 50 cm au minimum entre l’individu et la lampe pour une intensité de 10000 Lux pendant une durée d’une demi-heure.

Dépendamment de l’état de santé de chacun, on peut par exemple régler la lampe à 5.000 Lux pour une durée de 20 minutes.

Concernant la durée d’exposition, elle varie selon les besoins du corps de chacun. Il est important de savoir que la luminothérapie traite efficacement les troubles qui sont liés aux affections, au dérèglement de l’horloge biologique et au renouvellement des cellules cicatrisantes.

Si vous souffrez d’un trouble du cycle du sommeil, il faut commencer la séance vers la fin de la journée. Pour les retards de phase dans le cycle du sommeil on peut commencer la séance en début de journée.